Sign in / Join

[CHRO] Chrono-chroniques

Il faut parfois être concis pour exprimer ce que l'on a sur le cœur, c'est pour cela que régulièrement nous vous ferons des chrono-chroniques. On écoute beaucoup d'album par mois, et parfois, il n'y a pas du tout matière à écrire une chronique entière, surtout si c'est pour dire "bof".

Voilà donc une belle manière de le faire.

__________________________________________

MastodonEmperor Of Sand (Reprise Records)

Depuis The Hunter, on peut l’affirmer, Mastodon est en pilote automatique. Once More Round The Sun était un très bon disque, sans surprise, avec ce gros son qui plait aux ados et aux papys qui trouvent que «ça, c’est quand même du rock hein», et bah avec Emperor Of Sand pas de changement, son énorme, riff de bonhomme et imagerie Game Workshop, mais en mieux que tout le monde, comme d’habitude.

Single et clip de type très qualitatif pour "Show Yourself"

__________________________________________

 

TuxedoTuxedo 2 (Stone Throw)

On avait était enthousiaste, puis déçu par le projet Tuxedo, association de Mayer Hawthorne et Jake One. Trop mièvre, et finalement pas assez groove. Comme fait à la hâte.
C’est donc avec un à priori un peu négatif que Tuxedo 2 arrive dans nos mains, pour finalement se rendre compte que les principaux défauts du premier album ont été gommés. Certes, le duo a un peu forcé sur la touch disco/soul, mais c’est hyper cool, ça donne enfin envie de bouger et de s’ambiancer. Basse électronique bien ronde, rythme syncopé, petite voix de lover, on est bien au cœur du projet.
Encore un petit effort et ça sera top.

Un clip pour les fétichistes du flipper.

__________________________________________

 

The Atomic Bomb BandPlays The Music Of William Onyeabor (Luaka Bop)

Sur le papier, le projet faisait rêver, mais vraiment beaucoup. Un all-star band dirigé par David Byrne qui reprend les chansons de William Onyeabor.

On pouvait se jeter dedans les yeux fermés.

Bah, pffff, ouais, c’est bien, mais ce n’est pas aussi bien que ce qu’on nous a vendu. Les reprises sont très fidèles, sans trop de folie, et franchement là ou il y avait un potentiel de transe et d’explosion de dancefloor, on se retrouve avec une forme de sagesse complétement irrévérencieuse.

Un bon disque pour les thés dansants de radio Nova.

__________________________________________

 

CzarfaceFirst Weapon Drawn (Silver Age)

Objet disque, pas vraiment un album, First Weapon Drawn est une bande dessinée, avec un sound design fait par Czarface.
Pas ou très très peu de rap ici, essentiellement des instrumentales et de la narration.
On s’attendait à un peu moins de fainéantise de la part du groupe, même si le peu qu’il nous offre ici est de bonne facture avec des morceaux beat 60’s très étonnants et une vibe rétro plus que plaisante.

Donc cool, mais peut mieux faire.

__________________________________________

 

Sun Araw - "The Saddle Of The Increate" (Sun Ark Records)

Derrière un nom incroyable de cool, Cameron Stallones est surtout le petit génie à la tête de Sun Araw, projet tantôt solo, tantôt en mini groupe, souvent expérimental, parfois génial, rarement nul, mais ça arrive.

Et là, on a eu très peur. Malgré un début d’album flippant de vide, très vide, les couches abstraites s’accumulent et on revient à un tout bordélique avec de la musique concrète, des patterns de musique primitive et des petites bouclettes de synthé un peu folles … On pourrait être perdu, mais on sent très bien que Sun Araw connaît la route et nous emmène au bon endroit, on se laisse donc guider pour finir à bonne destination.

« L’important, ce n’est pas la destination, c’est le voyage. » serait un peu la devise de baboss de cet album, à vous de voir maintenant si vous voulez vous laisser pousser les cheveux et mettre un poncho.

__________________________________________

 

Grails - Chalice Hymnal (Temporary Residence Limited)

Un album de Grails, c’est toujours une bonne nouvelle pour la musique. Le groupe nous avait gratifié d’un énormissime Doomsdayer’s Holiday en 2008, et depuis il arpente doucement les bordures du post-rock, sans trop prendre de risques. On était resté sur le très sympathique Deep Politics, que nous réserve donc ce Chalice Hymnal ?

Et bah rien de spécial, si ce n’est de très bon titres à la Grails sans aucune évolution particulière. On pensait entendre un changement un peu plus dur venant de Emil Amos, le batteur, qui officie aujourd’hui dans Om, et non. Dommage.

Si vous êtes fan de Grails, c’est un signe de vie encourageant et un bon album. Sinon, bah écoutez plutôt Take Shelter In Clean Living et Doomsdayer’s Holiday le diptyque fabuleux de 2008.

__________________________________________

 

El Michels Affair - Return To The 37th Chamber (Big Crown Records)

Groupe malheureusement méconnu, El Michels Affair officie dans un style rock/funk rétro, avec un son résolument moderne. Comme si un groupe des années 70 avait été ressuscité. Comme avec son album précédent Enter The 37th Chamber, Mich Mich rend ici hommage au Wu-Tang Clan, enfin surtout aux influences du Wu-Tang, en reprenant et réadaptant les morceaux cultes samplés par la bande à RZA.

Le résultat est complétement fidèle à l’idée que l’on s’en fait, à savoir des morceaux ultra punchies, qui donnent envie de casser des petits objets en les jetant très fort sur le sol.
Return To The 37th Chamber est génial et avec ce troisième album, EMA s’affirme comme un groupe incontournable du style.

Leave a reply